Aide à la poursuite d’étude

Poursuivre ou ne pas poursuivre vos études ?

La réponse à cette question est personnelle et sous-tend de multiples interrogations :
1) Quels postes visez-vous à court terme, moyen terme voire long terme?
2) Ces postes nécessitent-ils de poursuivre vos études?
3) Quels sont vos besoins actuels? Développer une expertise pointue dans un secteur? Accéder à un réseau? Hybrider vos compétences? Avoir le sceau d’une école en particulier?
4) Financièrement parlant, pouvez-vous vous permettre une année d’étude supplémentaire? Généralement, poursuivre ses études entraine de bonification salariale deux ans après l’obtention du diplôme.

Après le B.A.A de HEC Montréal, l’étudiant ayant suivi son secondaire dans un lycée français, a complété 4 ou 5 années d’étude après le baccalauréat français selon qu’il a suivi 2 années de classe préparatoire ou qu’il a enregistré 12 mois de stage pendant et/ou à la fin des études.

Ce cheminement correspond au «Programme Grande École» en France, qui délivre un Master 2.

Les étudiants, qui enregistrent seulement un B.A.A en 4 ans, ont un niveau BAC+5 en termes de compétences. Tous les diplômés du B.A.A de HEC Montréal peuvent prétendre à un Master of Science ou à un Mastère Spécialisé après le B.A.A. Les Grandes Écoles en Europe sont généralement avertis de l’équivalence de diplômes et exigent un Master 2 en France et un niveau BAC+4 pour les étudiants ayant fait leurs études universitaires en Amérique du Nord.

1) Le site de référence : Campus Channel

Pour choisir , faites passer les entretiens aux grandes écoles!
Cette start-up a eu l’idée lumineuse il y a quelques temps maintenant d’inverser le process de recrutement et c’est désormais aux futurs interviewer les grandes écoles et leurs programmes. Et ces dernières se plient au jeu pour notre plus grand plaisir!

2) Observer les parcours des aînés

En 2014-2015, nous avons mené une enquête de poursuite d’études post-B.A.A. Vous en trouverez le récapitulatif ici : Poursuitedetudes_postBAA
Il s’agit d’un tableur Excel avec les programmes, écoles, intitulés de diplômes poursuivis par les diplômés du B.A.A. en Europe.
En faisant une recherche avancée sur Linkedin, vous pouvez identifier ces diplômés et les contacter pour leur demander conseil.

3) Suivre les classements

Il peut être pertinent de regarder les classements sur le site du Financial Times  si vous souhaitez poursuivre en Finance par exemple.

4) A quelle école prétendre ?

100% des étudiants sélectionnés, ont postulé ! En consultant l’enquête du B.A.A, vous pouvez voir que les écoles poursuivies après HEC Montréal sont de premier ordre. Les conditions sont différentes selon les écoles et les programmes. Généralement, un GPA à minima de 3,3 est exigé pour intégrer une Grande École. Cependant, ce n’est pas un facteur rédhibitoire et cela dépend des spécialisations : des étudiants à 2,7 au B.A.A ont intégré le MS Entrepreneurs à HEC Paris ou le MS Innovation & Transformation à Centrale. Avoir effectué des stages pendant ses études est un atout.

Une excellente note au Test d’Aptitude des Écoles de Gestion est souvent exigé (TAGE-MAGE, GMAT)

Il est important de regarder attentivement sur les sites des écoles les conditions d’admission dès votre dernière année de B.A.A parce que le dépôt des candidatures se fait habituellement dès février.

Pour vous aider à préparer au mieux votre GMAT et TAGE-MAGE, Achille Pinson, diplômé de HEC Montréal a créé Prep My Future et vous offre des préparations en ligne à tarif réduit.

Accéder à la plateforme